Collège Clinique Toulouse

Agenda

Modalités de la présence dans la clinique

 

                                SESSION 2021

Bienvenue sur le site du Collège Clinique de Toulouse

Cet institut de formation orienté de la psychanalyse lacanienne a pour visée de permettre aux professionnels de s'orienter dans le vaste champ de la clinique par l’étude approfondie des concepts de la clinique psychanalytique, l'examen des pratiques cliniques et la présentation clinique.
Le Collège clinique ouvre ses portes à plusieurs occasions chaque année : Ciné-débat, Conférences , Conversation autour de la pratique (le 28 novembre 2020).
Vous trouverez sur ce site l'ensemble des informations sur :
Les enseignements du Collège clinique, un samedi par mois ; 
Le module d'introduction à la psychanalyse, Les Chemins de la psychanalyse, le mercredi soir (durant le calendrier universitaire);


Et le programme du tout nouveau module d'enseignement, Collège clinique-Extension, en direction des institutions (3 séances le vendredi, sur inscription individuelle ou au titre de la formation continue) :

Comment faire avec ceux qui passent à l'acte ?
Comment entendre ce qui se répète, ce qui récidive, comment entendre les rechutes ?
Comment faire avec ceux qui décrochent ?


Découvrez A lire : vous y trouverez des textes de références, articles et vidéos en ligne. 
Enfin ne manquez pas en direct toute l'actualité du Collège clinique dans : Speak Up! La newsletter du Collège clinique.

Christiane Alberti
Coordination du Collège clinique de Toulouse

SESSION 2021

Modalités de la présence dans la clinique

Post-pandémie. La pandémie du nouveau coronavirus a créé des coordonnées inédites pour la clinique, en mettant les corps à distance, en faisant la promotion des télépratiques. Que deviennent dans un tel contexte les pratiques qui se fondent sur l’exercice même de la parole ? Allons-nous vers une mise en cause de la présence nécessaire au transfert ? Une dématérialisation tendancielle de l’acte, des interventions ?  « On donne de l’image, de la voix, demain l’odeur et peut-être le clone » ironisait Jacques-Alain Miller dans « Les us du laps ». Reste que notre existence appellera toujours la présence.

  • "Je réalise soudain le fait de votre présence ". Tout prêt de dire comme jamais quelque chose de plus authentique, de plus brûlant, le sujet éprouve parfois dans toute sa pureté, le sentiment brusque de la présence, cette chose pas si facile à définir remarque Lacan. Il y a dans le monde toutes sortes de présence, mais comment définir celle qui importe dans la clinique ? La psychanalyse donne ici matière à nous orienter.
  • "Je vous attends ". Ça commence avec une demande (d’aller mieux, de changement, de comprendre, de savoir.… ) adressée à quelqu’un qui est là et vous attend. Ça commence par une rencontre, deux qui sont en présence et qui parlent ensemble. C’est une condition nécessaire. La clinique sous transfert implique de se rendre dans un lieu, d’y déplacer son corps. Là seulement, la présence de celui qui vous attend donne la chance d’une échappée belle, d’une fenêtre ouverte sur l’inconscient. 
  • " L’être là ". L’analyste est là, pas seulement au titre du savoir qu’il est censé avoir sur vous, sur votre inconscient,  mais bien en chair et en os, une présence sans laquelle il n’y a pas analyse. Car il incarne essentiellement ce qui ne passe pas au symbolique, cette part de nous-mêmes non résorbable dans un savoir. En somme, pour Freud comme pour Lacan, il est là au titre de l’incarnation d’un inconscient bien réel. 

Présence dans l’absence. Absence dans la présence. Une présence se prolonge souvent au-delà du temps et de l’espace de la rencontre physique. Et une présence peut tout à fait donner le sentiment d’une absence, le sujet est là sans être là, pas à l’endroit de son corps. Les modes de la présence sont divers qu’il s’agira de décliner à partir de nos pratiques. Chacun qui intervient auprès d’un qui souffre, pourra y prendre appui.

Lacan J., Le Séminaire, livre I, " Les Écrits techniques de Freud ", p. 51. Lire aussi page 53.
Miller J.-A., " Les Us du laps ", leçon du 17 novembre 1999,  inédit.
                                                                          

Christiane Alberti

Renseignements, inscriptions : collegeclinique-toulouse@orange.fr

 

 

Télécharger les fichiers