Collège Clinique Toulouse

Corps parlant

Habeas corpus 
Conférence prononcée au Xe Congrès de l'AMP par Jacques-Alain Miller
"Il y a équivalence entre inconscient et pulsion pour autant que ces deux termes ont une commune origine qui est l'effet de la parole dans le corps, les affects somatiques de la langue, de lalangue."


L'inconscient et le corps parlant – Jacques-Alain Miller 
Présentation du thème du Xe Congrès de l'AMP à Rio en 2016, sur Radio Lacan 

« La psychanalyse change, ce n'est pas un désir, c'est un fait, elle change dans nos cabinets d'analystes, et ce changement, au fond pour nous, est si manifeste que le congrès de 2012 sur l'ordre symbolique comme celui de cette année sur le réel ont chacun dans leur titre la même mention chronologique, "au xxie siècle". Comment mieux dire que nous avons le sentiment du nouveau et, avec lui, la perception de l'urgence de la nécessité d'une mise à l'heure ? »


La contorsion - Hélène Bonnaud 
« La contorsion, ça a été une rencontre, dit Angela Laurier dans cette vidéo, et même une révélation […] Cela touche certes à l’acquisition d’une souplesse inouïe mais aussi à un au-delà qu’on peut appeler, un dépassement de soi, forme absolue "d’une jouissance opaque d’exclure le sens". »


Le séminaire d'Éric Laurent sur Radio Lacan 2014-2015. Études Lacaniennes à l’ECF : « Parler lalangue du corps »
« Nous partirons du fait que le mystère, le point de réel, est "l’union de la parole et du corps", au-delà de la pulsion freudienne qui réunissait charge libidinale et représentations dans un mythe fondateur. De ce départ, nous avancerons dans l’exploration de "l’analyse du parlêtre" à laquelle nous invite la conférence de J.-A. Miller au dernier congrès de l’AMP. »


Le corps de la femme comme symptôme – André Soueix
André Soueix nous présente ici la conférence que Marie-Héléne Brousse a prononcé à Toulouse, le 28 novembre 2015 en ouverture du nouveau cycle d'enseignement du Collège clinique de Toulouse sous le titre "L'inconscient et le corps". 


Déclin de l'ordre symbolique - extension de l'écriture sur le corps - Fabian Fajnwaks
« L’explosion d’inscriptions sur le corps depuis les années quatre-vingt-dix interpelle sociologues et anthropologues. Cette technique longtemps réservée aux marins, aux prisonniers et aux Yakuza japonais, s’est répandue jusqu’à devenir fashion depuis quelques années. »